460 postes à pourvoir immédiatement dans l’automobile dans le Nord et le Pas-de-Calais

10 mai 2021 0 Commentaires

Les constructeurs Toyota et PSA recrutent massivement pour leurs sites du Nord et du Pas-de-Calais (Onnaing, Hordain et Douvrin). Ces contrats de dix à douze mois sont accessibles à tous, sans condition d’âge, de diplôme ou d’expérience.

Toyota propose quelque 300 contrats d’agent de production sur son site d’Onnaing, près de Valenciennes. Après une période d’intérim de quatre mois, les agents signeront des CDD de six mois. Soit des CDD classiques, soit des contrats de professionnalisation. « Une formule expérimentale en fonction du niveau de compétences des candidats, explique Emmanuelle Blanchard, responsable d’équipe au Pôle emploi d’Anzin et chargée des recrutements pour le constructeur automobile japonais. C’est une opportunité de dix mois dans une entreprise de plus de 4 000 salariés avec, à la clé pour certains, une possibilité d’emploi pérenne. » Ces nouveaux agents de production doivent assurer la transition entre le renforcement de la Yaris 4, produite à Onnaing depuis juin dernier, et le lancement de la Yaris Cross début 2021.

Chez PSA, ce sont quelque 160 postes d’agent de fabrication qui sont à pourvoir dans les sites d’Hordain (entre Valenciennes et Cambrai) et de Douvrin (dans le Pas-de-Calais). Des contrats de professionnalisation de douze mois. « Nous recrutons toute l’année pour faire face à des pics d’activité, déclare Éric Morriss, responsable recrutement pour les trois sites du constructeur automobile français dans les Hauts-de-France. Pendant le confinement, nous avons dû interrompre notre campagne de recrutement et notre vivier de salariés s’est tari. Nous avons donc besoin de le reconstituer. »

…Et urgents. 

« Ces 300 postes (à Toyota) sont à pourvoir tout de suite, répond Emmanuelle Blanchard du tac au tac. Nous sommes à flux tendu et les embauchés prennent leur poste en quelques jours. » Même son de cloche chez PSA : « Notre volonté est d’aller très vite et de ne pas laisser attendre des candidats motivés », précise Éric Morriss. 

Aucun diplôme ni expérience exigés. 

En partenariat avec les psychologues du travail de Pôle emploi, Toyota a mis en place des sessions de recrutement par approche de compétences  : des tests d’une demi-journée avec entretien de motivation et épreuves pratiques. « On a tous des compétences transférables d’un secteur à un autre, assure la chargée de recrutement. Ce testing laisse sa chance à tout le monde et nous recevons des profils variés venant de la coiffure, du commerce, de l’industrie… » Pas d’exigences de diplôme ou d’expérience non plus chez PSA : « Nos contrats pro sont ouverts à tout le monde, sans limite d’âge et sans condition. Nous allons chercher des gens qui ne connaissent pas l’industrie mais qui ont envie de se relancer. »

Un partenariat avec Pôle emploi.

« Nous avons modifié un certain nombre de choses dans notre processus de recrutement, avoue Éric Morriss (PSA). Pôle emploi est désormais une porte d’entrée : il centralise les candidatures et prépare les postulants aux réunions collectives. » Des entretiens individuels sont ensuite menés, suivis dès le lendemain de tests écrits et de dextérité. C’est Pôle emploi qui se charge également de sélectionner les candidats pour Toyota.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.