Renault va recruter massivement

28 juillet 2022 0 Commentaires

L’heure est à l’optimisme du côté de l’usine Renault de Sandouville. La firme vient d’annoncer le recrutement de 400 à 450 employés, dont 100 salariés en CDD (contrat de travail à durée déterminée) et 105 en CDI (contrat à durée indéterminée). Renault compte ainsi augmenter les cadences de production dès le mois d’octobre prochain.

Dans une industrie automobile en crise depuis de longs mois, Renault a annoncé une bonne nouvelle à l’issue de son comité social et économique qui s’est tenu jeudi dernier : l’usine de Sandouville, en Seine-Maritime, va recruter jusqu’à 450 salariés dans les prochains mois afin de pouvoir augmenter les cadences de production dès le mois d’octobre.

Une nouvelle qui réjouit Fabien Gloaguen, représentant de FO au sein de l’usine normande : « C’est du jamais vu pour Renault d’avoir une telle cadence. C’est grâce à tous les efforts des salariés. Ces recrutements nous tiennent à cœur pour l’économie du bassin havrais. Cela est précurseur d’avenir pour le site. On espère qu’il y en aura d’autres » (propos rapportés par Paris-Normandie).

Du côté de Renault, l’optimisme est également de retour : « La crise des semi-conducteurs se résorbe. Nous allons vers un retour à la normaleNos carnets de commandes sont pleins. »

Outre la production de véhicules Renault, l’usine de Sandouville accueillera aussi une « ferme de batteries » usagées issues de la petite électrique Renault Zoé. Stockées dans des containers à Sandouville, elles y patienteront avant d’être reconditionnées et relancées dans le circuit. L’opportunité pour Renault de se brancher cette énergie sur le réseau de transport d’électricité et d’exploiter jusqu’à 24 kW.

Le ciel s’éclaircit pour Renault.